La calcitonine de saumon est actuellement administrée par injection pour le traitement de l’ostéoporose chez les femmes ménopausées. Une forme posologique orale n’est pas disponible en raison de sa faible biodisponibilité orale. Les scientifiques ont appliqué des technologies pour surmonter les barrières biologiques duodénales et sublinguales.

Tout reste dans la phase PK animale et cela montre que la macromolécule a un grand potentiel pour l’administration orale.