L’ancienne dépendance de l’industrie pharmaceutique aux médicaments à succès a évolué pour se concentrer sur le développement de médicaments qui répondent aux besoins non satisfaits de populations de patients plus petites. Ces médicaments de niche se trouvent le plus souvent sous la forme de produits biopharmaceutiques, qui ont représenté une part toujours croissante des approbations de nouveaux médicaments au cours des dix dernières années, passant d’un minimum de 10 % à un maximum de 27 %.1 D’ici 2022, 50 % des 100 premiers produits devraient provenir du secteur biopharmaceutique.2

https://www.pharmaceuticalonline.com/doc/is-your-in-house-strategy-ready-for-the-uncertainties-of-biologic-drug-development-0001

1https://www.bioworld.com/content/biologics-share-medicine-chest-grows-and-so-do-pricing-concerns

2http://info.evaluategroup.com/rs/607-YGS-364/images/WP2016-ES.pdf